Recherche
  Home  /  1942  /  18 avril 1942 – Jour n° 0648

18 avril 1942 – Jour n° 0648

Le Maréchal a 85 ans et 359 jours
Fin de la Période de la TECHNOCRATIE (la synarchie) dite aussi de l’attentisme

Faits importants du jour
FIN DES PSEUDOS PLEINS POUVOIRS DU MARECHAL

durée 648 jours soit 43%  de la durée de l’ETAT FRANÇAIS ;

pourquoi pseudos pleins pouvoirs ?
L’étude attentive de cette période,fait ressortir une liberté surveillée certes mais avec quelques latitudes d’autonomie,qui n’existeront plus après le 18 avril 1942.
Rappel de l’ambassadeur des Etats Unis, l’amiral Leahy
Pleins pouvoirs à Laval – Libre cours à sa vengeance du 13/12/40
Laval outre ses fonctions de Chef du gouvernement, cumule les postes de ministre des affaires étrangères de l’Intérieur, et de l’Information
Acte constitutionnel n°11-La politique
intérieure et extérieure de la France est
assurée par le chef du gouvernement responsable devant le Chef de l’Etat.
Darlan reste dauphin, commandant en chef des armées et dauphin dèsignè
Départ de la totalité des membres de l’entourage du Maréchal (général Laure, René Gillouin, du Moulin de Labarthète etc…) imposé par Laval.
au gouvernement 3 rescapés : l’amiral Platon, l’amiral Auphan et Barthélémy opposant notoire à Darlan. Jean Jardel nouveau secrétaire général du chef de l’état,cabinet militaire dirigé par le gal Campet, le cabinet civil par André Lavagne, secrétariat particulier Bernard Ménétrel qui s’immiscie dans des problèmes hors de ses attributions.
Darlan le craignait, Laval s’en méfiait
Pour éviter des coups tordus, Laval s’impose une heure par jour avec le Mal, « il est son parlement »formule suggérée par jacques Guérard que Laval reprit à son compte. Laval dira : «j’explique ma politique,il l’approuve ! »
Important :
Du 18/4/42 au 20/8/44 Laval et le Maréchal auront environ 300 entretiens privés, plus environ 50 conseils des ministres, plus entretiens spécifiques sur événements graves ; bien que le Maréchal déteste Laval,et réciproquement, leur attitude fut relativement homogène Quoiqu’il fut dit par la suite. Laval s’imposa toujours malgré quelques réactions du Maréchal.
Le point de divergence total en 42/43 est l’appréciation sur l’issue du conflit.

 
09H30-RV Bousquet
11H00- enregistrement déclaration Radio pour nomination Laval
« Je me retrouve avec Pierre Laval pour reprendre l’œuvre nationale et d’organisation européenne »Ce message a été rédigé par Laval, corrigé par de Brinon, revu par Krug Von Nidda, et même Ménétrel ! »
12H00-promenade dans les parcs avec Ménétrel- Il rencontre Barthélémy et son épouse sous la galerie couverte des
parcs qui se rendent à un déjeuner chez l’ambassadeur de Suisse Walter Stucki,
entretien impromptu de 25 minutes .Il lui exprime son émotion et son anxiété
pour le pays, et lui confie « Les Suisses
ont toujours été parfaits avec la France »
- noter que Pétain envoie Ménétrel à l’ambassade des Etats Unis avec un message disant qu’il espérait que les Etats Unis ne rompraient pas les relations diplomatiques, et qu’il n’avait pu s’opposer au retour de Laval

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   /  1942  /