Recherche
  Home  /  1942  /  24 février 1942 – Jour n° 0595

24 février 1942 – Jour n° 0595

Le maréchal a 85 ans et 306 jours

 

Faits importants du jour
Darlan en perte de vitesse- Retour Laval ??
Renforcement de l’offensive anti-Darlan
par certains membres de l’entourage du
Mal : Platon ,Marion,Romier,Mme Pétain(
une voyante lui a prédit que Darlan
trahiraun jour), du Moulin, Barthélémy
Ménétrel,la synarchie, tels Benoist-Mechin, Barnaud,
Pucheu, Lehideux, et aussi
de Brinon, Scapini, Bergery et la presse
collaborationniste de Paris à la dévotion
d’Abetz, puisque financée par ses
services (Déat, Doriot ,
Luchaire, Abel Bonnard ) Enfin Darlan
peu apprécié de l’Armée, élaborait une
réforme de l’armée, abaissant la limite
d’âge des généraux fort nombreux pour
une armée réduite à 100 000 hommes,
qui firent pression près du Mal
Par ailleurs Abetz très attaché à Laval
qui lui avait fait entrevoir l’entente franco-
allemande dans le cadre d’une Europe unie
et pacifiée (voir de Louis Dominique Girard
Montoire Verdun Diplomatique
éd..A.Bonne 1948 P.377)

 
10H30- Caziot
10H45-Nicou
16h15-Tillié
16h30-général Matter
16H45-d’Harcourt
17H00-Madame Villiers de la Noue

12H30-au déjeuner sur initiative de
Ménétrel , le conseiller de l’ambassade
d’Allemagne adjoint d’Abetz , Achenbach
- pose question .Il expose au Mal que si
Laval ne revient pas aux affaires,
un gauleiter sera nommé.
Ce siège du chef de l’état durera 2 mois.
Achenbach sera invité à prendre 4 repas
à la table du maréchal, sur les trois jours
de sa mission à Vichy. Souvent De Brinon
sera convié aux entretiens.

   /  1942  /